Vila Kalango : Cinq jours hors du temps dans une pousada de rêve

October 1, 2017

Parce que de jolies images valent bien mieux que de longs discours, vous trouverez ici plusieurs photos d'un superbe hôtel dans lequel nous avons séjourné 5 nuits lors de notre séjour à Jericoacoara au Brésil : la Vila Kalango. Un des plus beaux hôtels dans lequel nous avons eu la chance de séjourner jusqu’alors… Il nous a été proposé par Comptoir des Voyages.

Un petit paradis situé sur la longue et magnifique plage au pied de Jeri, au pied de la Duna do Por do Sol, passage obligé à Jeri pour admirer le coucher de soleil. Tous les soirs, à partir de 17h, les gens affluent sur cette dune pour le contempler, prendre des photos et applaudir lorsque le soleil disparaît complètement. Un moment magique….

La Vila Kalango est une adresse absolument remarquable. Les chambres les plus luxueuses sont des petites cabanes de Robinson montées sur pilotis, ombragées par des cocotiers et des anacardiers. Chaque logement comprend un balcon privé accueillant un hamac. La nôtre n’est "qu’une" chambre simple, mais déjà exceptionnellement bien décorée et aménagée. Peut-être était-elle simplement un poil sombre. Mais il faudrait vraiment être extrêmement difficile pour ne pas aimer. Elles sont toutes décorées de matériaux traditionnels et de magnifiques tissus colorés et fleuris rappelant les années hippies. Ici, tout est chic, coloré, floral et naturel. Le domaine est à la fois cosy et dépaysant… On y est ailleurs… Les voilages font au lit une clôture vaporeuse. Dans le jardin donnant sur la plage siègent de grandes banquettes et de jolis hamacs décorés de coussins fleuris, vraiment superbe. Bien sûr tout ceci a un prix mais qui reste à mon sens raisonnable (environ 170 euros la nuit en saison). Les douches sont chauffées à l’eau solaire, les logements contiennent la clim ou un grand ventilateur .

  

 

 

 

En son centre, la Vila Kalango comporte une piscine de style lagon en mosaïque rouge (super original !) entourée par des chaises longues et un bar.

 

L'établissement assure la location de matériel de kitesurf et de planche à voile. Des cours pour cette dernière activité sont également organisés.

Pour le kite, il faudra se rendre au Rancho Do Peixe en navette (gratuite depuis la Vila Kalango) puisque les deux hôtels font partie du même groupe. Il est d’ailleurs tout aussi somptueux mais plus excentré, plus sauvage. La piscine y est plus grande et la décoration, dans les mêmes tons, y est tout aussi raffinée. On se baigne difficilement dans la mer au Rancho Do Peixe contrairement à la Vila Kalango car la plage est très très venteuse et les kiteurs sont très nombreux.

 

Enfin, à la Vila, un petit spa dispense des massages et des soins variés pour des prix plutôt raisonnables (30 euros l’heure en moyenne).

L’hôtel est très bien situé, à quelques pas du centre-ville mais cependant au calme et le personnel est exceptionnellement agréable. Enfin et non des moindres (vous commencez à me connaître !), les cocktails sont délicieux et la cuisine est fine et variée, à la hauteur des lieux !

Petit plus : le samedi et dimanche, un DJ mixe face à la mer et les cocktails sont gratuits tous les soirs pendant le couche de soleil… Le paradis je vous dis… Juste une chose, si vous convoitez de partir à Jeri, faîtes vite, elle devient une station balnéaire de plus en plus branchée et prisée et désormais plus facile d’accès depuis qu’un petit aéroport a été créé et assure les liaisons depuis Fortaleza (au lieu des 280 km de 4X4 qu’il faudra parcourir entre dunes et asphalte depuis Fortaleza si l’on vient par les terres). Je pense que nous sommes venus au bon moment, dans 10 ans Jeri ne sera certainement plus celle que j’aurai connue…

 Vila Kalango, R. da Dunas, 30, Jijoca de Jericoacoara - CE, 62598-973, Brésil

 

Partager sur Facebook
Please reload

Maison Plume : le concept store made in France

La biche blonde a testé la box Prescription Lab !

La cantine quatlitarienne Judy

EDIE GRIM, le bar à manteaux !

1/8
Please reload

Vous  aimerez aussi

Blog Lifestyle

© 2017 - Biches à oreille - tous droits réservés