Mon avis sur les lectures d’été et 10 livres coup de cœur !

September 27, 2017

Alors… Avant de commencer, je dois vous avouer que j’ai été trop ambitieuse sur ma PAL (pile à lire)… En effet, je n’avais pas suffisamment mesuré que le petit faon changeait radicalement la donne. Avant  son arrivée, en 2 semaines de vacances, je lisais entre 8 et 10 livres… Là j’en avais pris 6, je pensais donc que j’étais large, très large… Que nenni, j’en ai lu la moitié… Bon à savoir pour la prochaine fois, ça m’évitera de me charger pour rien.

Voici donc ci-dessous mes impressions sur les livres lus pendant mes 2 semaines de vacances. Comme je vous l’expliquais dans mon article précédent, je n’ai absolument pas la prétention de m’essayer à de la critique littéraire (je n’en ai pas les compétences). Je souhaite  juste partager mon ressenti (très subjectif au demeurant) et vous donner des idées de livres à lire (mes amis m’en réclament souvent, ils se reconnaîtront).

 

C'est où le Nord ? de Sarah Maeght

Résumé :
Ella, professeur de français, quitte son nord natal pour vivre l’aventure parisienne avec son petit ami et son poisson rouge. Côté pro, elle enseigne le français à des élèves en difficulté et est entourée de professeurs totalement fêlés. Côté perso, elle traverse une mauvaise passe avec son petit ami. Un peu paumée, elle s’interroge sur son avenir entourée de ses copains déjantés.

 

Après avoir lu de bonnes critiques sur ce livre, je me suis laissée tenter…J’imaginais une histoire légère et fraîche comme je les aime pour passer un bon moment pendant les vacances sans se prendre la tête. Il s’agissait aussi de faire un clin d’œil à la biche blonde en m’imprégnant de ses origines Ch’ti (personne n’est parfait). Ce roman se lit très facilement mais sincèrement, je n’ai pas accroché ni avec les personnages, ni avec l’histoire que j’ai trouvée  niaise. Ella, le personnage principal, est immature et centrée sur elle-même, ses amis très clichés (l’homosexuel, la chaudasse, l’artiste lesbienne) et ses collègues totalement perchés (un serial niq**** d’élèves et une "grenouille de bénitier" complètement fêlée, sympa l’image des profs). Une photographie de la France d’aujourd’hui que je trouve ratée. En bref, un livre pas prise de tête mais vraiment creux !

 

Ma note : 4/10

 

               Famille Modèle de Eric Puchner

Résumé :
La famille Ziller a quitté la vie paisible du Wisconsin pour poursuivre le rêve américain en Californie. Le père Warren, promoteur immobilier, a investi toutes leurs économies dans la construction d’un lotissement qui doit leur permettre d’accéder à une autre vie. Mais quand ce projet tourne au désastre, Warren ne peut se résoudre à en parler à sa famille.

 

J’avais très envie de lire un livre sur fond de rêve américain, j’avais beaucoup aimé Park Avenue de Cristina Alger et je souhaitais retrouver ce genre d’ambiance. Je me suis donc tournée vers ce roman qui semblait regrouper tous les ingrédients recherchés, quête d’ascension sociale, famille américaine emblématique, ghetto pour riches… Mais je ne m’attendais absolument pas à cette histoire. Le roman est très prenant et bien rythmé. Construit en trois parties, il nous plonge dans la descente aux enfers progressive d’une famille. Le ton est à la fois comique et émouvant avec des passages dramatiques qui nous percutent de plein fouet.

Bien qu’un peu long, je recommande ce roman surprenant et inattendu que l’on referme avec quelques interrogations sur le sens de notre propre vie.

 

Ma note : 7/10

 

La femme qui fuit de Anaïs Barbeau-Lavalette

Résumé : Anaïs Barbeau-Lavette n’a pas connu sa grand-mère, Suzanne Meloche.  Artiste plasticienne, poète et activiste, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus global en 1948. Elle se marie avec Marcel Barbeau avec lequel elle a 2 enfants qu’elle abandonne très tôt. Anaïs Barbeau-Lavette vit dans la détestation de sa grand-mère qui a fait souffrir sa mère. Afin de remonter le cours de la vie de Suzanne, qu’elle n’a pas connue, l'auteur engage un détective privée et écrit à partir des indices récoltés.

 

Dans la même veine que "Rien ne s’oppose à la nuit", ce livre à mi-chemin entre réalité et romance est poignant. Cette femme, en perpétuelle quête de liberté, va jusqu’à abandonner ses enfants pour vivre sa vie. L’écriture particulière, chapitres et phrases très courts, renforce l’intimité de la confession. C’est un récit émouvant et à la fois dérangeant…

 

Ma note : 7/10

 

Comme je n’ai pas pu remplir mon contrat et vous livrer mes avis sur les 6 livres de ma PAL, et aussi parce que j’ai reçu plusieurs demandes depuis la parution de mon premier article lecture (et ça fait super plaisir !!), vous avez droit à un bonus avec une sélection de 10 livres que je vous recommande :

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos impressions sur les livres et/ou à m’indiquer vos livres préférés.

Je profite de cet article pour vous parler de ma pochette pour les livres ou les liseuses qui a toujours beaucoup de succès.

 

Elle est entièrement faite main, vous avez le choix entre 2 formats : le petit à 15 € ou le grand à 18 € et plusieurs choix de tissu. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter la créatrice par mail à l’adresse patouga@live.fr, elle vous fera 5 % avec le mot magique "Biches à oreille".

 

Partager sur Facebook
Please reload

Maison Plume : le concept store made in France

La biche blonde a testé la box Prescription Lab !

La cantine quatlitarienne Judy

EDIE GRIM, le bar à manteaux !

1/8
Please reload

Vous  aimerez aussi

Blog Lifestyle

© 2017 - Biches à oreille - tous droits réservés