L’Ourcine : « Une cuisine de cuisinier » !

October 8, 2017

 

Aujourd’hui je vais vous parler de mon restaurant parisien préféré, l’Ourcine. On y va depuis plus de dix ans et c’est toujours un délice. Cette petite merveille est située entre le Boulevard Arago et le Boulevard Port Royal dans le 13 ème. A l’époque, j’ai découvert ce restaurant car je voulais absolument me rendre rue Broca en souvenir d’un livre de Roald Dahl que j’avais adoré dans mon enfance. Et là, au 92 de la rue Broca, on (avec monsieur) a tout de suite accroché avec ce bistrot gastro et le menu proposé  (je me souviens d’en avoir eu l’eau à la bouche). Habitant tout près, on s’est promis d’y aller, vous connaissez la suite… 10 ans plus tard (ça ne me rajeunit pas) j’y mange toujours régulièrement juste pour le plaisir ou pour des événements (anniversaire, promotion, vacances…). Quand on a quelque chose à fêter, on ne se pose pas la question sur le choix du restaurant, direction l’Ourcine.

 

Le chef et propriétaire, Sylvain Danière, sert une cuisine inventive et gourmande inspirée de la saison. Le rapport qualité prix est imbattable, comptez 38 € le soir pour le menu unique proposé à l’ardoise, on a connu  le menu à 28 €, à peine 10 € d’augmentation en plus de 10 ans, franchement je dis « chapeau » !

Des plats coups de cœur sont proposés en supplément, dont je trouve le tarif un peu dissuasif souvent compris entre + 10 € et + 20 € !

En entrée, ruez-vous sur les veloutés, sincèrement les meilleurs que je connaisse (même dans les restaurants étoilés je n’en ai jamais mangé d’aussi bons). En ce moment, vous pourrez déguster le velouté crémeux de poisson de roche au raifort (clin d’œil aux racines polonaises de la biche blonde), crouton et ciboulette. A chaque saison son velouté, vous ne serez jamais déçus ! Laissez-vous aussi tenter par les ravioles d’araignées de mer avec l’émulsion à la citronnelle (en supplément selon la saison), mon entrée incontournable quand il y’en a. Bref les entrées sont toutes tentantes, il arrive même régulièrement à monsieur d’en prendre 2.

 

Pour les plats, j’opte pour le poisson (je mange très rarement de la viande), souvent le dos de cabillaud breton à la plancha accompagné de risotto d’oiseaux à l’encre ou la brandade de morue (hé oui malgré mon aversion à l’ail). Et Monsieur qui choisit, toujours de la viande, raffole de la pièce de cochon fermier rôti à l’ail confit et sa polenta crémeuse ou encore les ris de veau qui sont également excellents (en supplément).

 

Last but not least : les desserts (vous connaissez maintenant ma grande passion…) sont évidemment à la hauteur. Mon dessert préféré :  les petits pots de crème vanille, parfait pour terminer un repas copieux, dessert léger et pas trop sucré ! Le blanc-manger est également à tomber et pour les fans de chocolat, commandez les quenelles de ganache au chocolat Guanaja. Si vous êtes aventurier, optez pour un peu d’originalité et choisissez le bonbon croustillant de fenouil confit, vous m’en direz des nouvelles !

 

L’Ourcine est référencée Michelin, très longtemps BIB Gourmand, je crois qu’il est passé Assiette Michelin en 2016 avec l’apparition de cette nouvelle distinction.
Bref, vous avez compris, j’adore d’amourrrrrrrrrr cette adresse que je vous conseille les yeux fermés ! Rapport qualité prix imbattable, plats originaux et copieux, bons vins… Surtout n’oubliez pas de réserver. Bon moi j’y vais de ce pas, ben oui il faut bien fêter l’ouverture du blog !

 

L’Ourcine, 92 rue Broca 75013 Paris

 

Partager sur Facebook
Please reload

Maison Plume : le concept store made in France

La biche blonde a testé la box Prescription Lab !

La cantine quatlitarienne Judy

EDIE GRIM, le bar à manteaux !

1/8
Please reload

Vous  aimerez aussi

Blog Lifestyle

© 2017 - Biches à oreille - tous droits réservés