Et maintenant, j'en fais quoi de mon sapin ?

January 4, 2018

Voilà, voilà... Le Père Noël est passé, les fêtes sont terminées (enfin, il reste encore la dernière étape du marathon du craquage bouffe, j'ai nommé : la galette !) et on va abandonner son vieux sapin sur le trottoir, lâchement et sans vergogne !

Et ça, on dit non ! Non, car il y a plein d'autres solutions que de le jeter à la poubelle, voire à côté ...

Non aussi - et c'est la juriste nonobstant qui vous parle - car abandonner ainsi son sapin peut vous faire encourir une amende de deuxième catégorie pouvant aller jusqu’à 150 € pour dépôt sauvage d’ordure ! Ce serait con pour démarrer l'année!

Non à son abandon en pleine forêt ou en pleine nature car contrairement aux idées reçues, l’accumulation des déchets végétaux, notamment les sapins, peut être nocive pour les sols forestiers comme le précise l’ONF sur son site.

Alors on en fait quoi de cette vieille branche ? Plusieurs solutions :

 

On le dépose dans une déchetterie

C'est probablement la solution la plus répandue à défaut de collecte. Il faudra toutefois vous renseigner au préalable car toutes les déchetteries ne prennent pas les déchets "verts". Vous pouvez alors les déposer emballés ou non. Par ailleurs, certaines municipalités comme Le Havre ou Dijon mettent en place un service de collecte à domicile. Les sapins doivent ainsi être déposés sur le trottoir à la date du passage du camion.

 

On le dépose dans un lieu de collecte

Certaines villes organisent une collecte de sapins situés par exemple dans des jardins publics pour les amener sur des plateformes de broyage et de recyclage. Les sapins doivent être dépourvus de décorations, non floqués (pas de neige artificielle) et sans sac plastique. Durant les trois premières semaines de janvier généralement, les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des lieux où déposer votre sapin à proximité de votre domicile. 

Les conifères ainsi récupérés sont le plus souvent broyés pour être réutilisés par la suite par les services des espaces verts d’une agglomération ou recyclés en copeaux de chauffage. Pour en savoir, plus n’hésitez pas à vous connecter sur le site web officiel de votre ville ou de vous renseigner auprès de la mairie de votre quartier. Sachez d'ailleurs qu'à Paris, l'an dernier, plus de 72 000 sapins ont ainsi été collectés. Cette année, l'opération "Recyclons nos sapins" a démarré mardi 26 décembre 2017, avec 164 points de collectes. L'opération prendra fin le 28 janvier 2018.

 

On le rapporte au magasin d'où il provient

Certains magasins proposent en effet de récupérer le sapin qu’ils vous ont vendu sur présentation de la preuve d'achat. Les enseignes comme Truffaut ou Botanic vont même jusqu’à vous proposer 10€ en bon d’achat en échange de votre conifère, et mettent en place des opérations visant à financer la reforestation de forêts françaises. 

On le replante

Evidemment, pour ce faire, il faut : 1. avoir un jardin, 2. l'avoir acheté en pot ou en motte car il doit encore avoir des racines (héhé!). Il faut aussi attendre quelques jours avant de le replanter pour éviter un écart chaud/froid trop important auquel il ne résisterait pas. Stockez-le donc dans un lieu intermédiaire comme un garage ou une cave (cette solution ne convient pas aux parisiens qui n'ont ni jardin, ni garage, ni cave, ni sapin en fait mouahahaha) avant qu'il rejoigne la terre !

 

On lui offre une seconde vie

Si on a un mec bûcheron (ou bien motivé), on lui demande de le découper pour en faire du bois de chauffage, après l'avoir fait sécher. Et sinon, il peut aussi terminer sa vie au compost et ainsi se transformer en engrais !

 

Et vous, vous en faîtes quoi de votre sapin ?

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Maison Plume : le concept store made in France

La biche blonde a testé la box Prescription Lab !

La cantine quatlitarienne Judy

EDIE GRIM, le bar à manteaux !

1/8
Please reload

Vous  aimerez aussi

Blog Lifestyle

© 2017 - Biches à oreille - tous droits réservés